Prêtre sérieusement blessé au Mexique par un français: la France exporte sa nouvelle culture.

Un ami gauchiste était parti aux États-Unis, plus précisément au Texas, à la frontière mexicaine. Durant des années, ce professeur d’anglais avait milité contre tous les partis racistes européens. L’élection de Trump avait motivé son départ. Au bout de six mois de présence près de la frontière mexicaine, sa femme avait été violée, ses enfants séquestrés par des migrants lui demandant une rançon, lui-même blessé et racketté par des trafiquants de drogue. Il a, depuis, rejoint les rangs de Trump. Il lui a fallu toute la destruction de sa famille pour comprendre que le Mexique est le pays générant plus de morts par homicide  que la plupart des conflits armés. Leur nombre s’est élevé à 100 000 l’an dernier. Il adhère maintenant totalement à la construction du mur…Et il comprend pourquoi les Américains réclament une frontière fermée. Un assassinat de plus ou de moins au Mexique ne soulèvera pas d’indignation dans la classe politique occidentale.

Mexico : un prêtre mexicain sérieusement blessé à coups de couteau, en pleine messe, par un Français musulman

 

Un prêtre a été poignardé et sérieusement blessé lundi soir, en pleine messe, dans la cathédrale de Mexico. Les autorités tentent de déterminer les motivations de l’agresseur, John René Rockschiil, présenté comme un ressortissant français âgé de 26 ans et de confession musulmane. On sait que le Mexique est l’un des pays les plus violents de la planète. L’auteur de l’agression s’y sentait comme un poisson dans l’eau. 

« L’agresseur a attrapé par le cou le prêtre et a tenté de l’égorger. Grâce à Dieu, le père Miguel Angel Machorro a pu se dégager, mais il a été blessé près du poumon avec un objet tranchant« , a informé de son côté l’Église catholique dans un communiqué.

Le prêtre a ensuite été transféré rapidement en hélicoptère vers un hôpital de la capitale, où il se trouve « dans un état stable mais délicat« , selon les autorités judiciaires.

Actuall

Merci à Nevenoe

Commente donc une fois!